Festival de Quatuors à Cordes en Pays de Fayence | Artistes
Toute l'actualité et les informations concernant le festival Quatuors à Cordes en Pays de Fayence.
festival,quatuors,fayence,cordes,violoncelle,violons,communauté de communes,frédéric audibert
17105
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-17105,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-9.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2,vc_responsive

Les artistes

Quatuor Bélà

  • Julien Dieudegard, violon
  • Frédéric Aurier, violon
  • Julian Boutin, alto
  • Luc Dedreuil, violoncelle

Site internet

Le compositeur hongrois Georges Ligeti jugeait «diabolique» la difficulté d’exécution de son second quatuor à cordes. A diable, diable et demi. Le talent démoniaque du quatuor Bélà triomphe de ses embûches lucifériennes.
– Télérama

Fondé en 2006 par 4 musiciens des CNSM de Lyon et Paris – Julien Dieudegard et Frédéric Aurier, violons, Julian Boutin, alto, Luc Dedreuil, violoncelle – le Quatuor Béla s’est réu-ni autour du désir de défendre le fabuleux répertoire du XXe siècle ainsi que la création. L’ensemble se produit en France et à l’étranger sur des scènes éclectiques : Cité de la Musi-que à Paris, Arsenal de Metz, Festival d’Aix en Provence, Flâ-neries de Reims, Biennale Musique en Scène de Lyon, Why Note, Les Musiques à Marseille, Villa Médicis, Les Suds à Arles, Jazz Nomades, Africolor, l’Atelier du Plateau, Musique Action, Les Journées Electriques, ainsi que sur les Scènes Nationales.Le Quatuor Béla se distingue par sa volonté d’être à l’initia-tive de nouvelles compositions et de nourrir le dialogue en-tre interprètes et compositeurs. Il a créé ou s’apprête à créer les œuvres de Philippe LEROUX, Francesco FILIDEI, Daniel D’ADAMO, Thierry BLONDEAU, Benjamin de la FUENTE, Jean-Pierre DROUET, François SARHAN, Nimrod SAHAR, Jérôme COMBIER, Garth KNOX, Karl NAEGELEN, Alvaro Léon MAR-TINEZ, Sylvain LEMÊTRE, Frédéric AURIER, Frédéric PATTAR …Curieux et enthousiasmés par la diversité des courants qui font la création contemporaine, les membres du Quatuor Béla s’associent souvenes artistiques embléma-tiques : l’improvisateur et performer Jean-François VROD, le rockeur inclassable Albert MARCŒUR, le griot Moriba KOÏTA, le jeune maître du oud Ahmad Al KHATIB, le trio de jazz sur-puissant JEAN LOUIS, la Compagnie de danse GRENADE.Il publie en 2013 deux disques, l’un, consacré à une œuvre co-écrite par Thierry BLONDEAU et Daniel D’ADAMO, Plier / Déplier chez Cuicatl / La Buissonne, l’autre, Métamorphoses Nocturnes, dédié à la musique de LIGETI chez AEON, dont la sortie a suscité un grand enthousiasme dans la presse Télé-rama, Luister 10 award, Gramophone Critics’ Choice award …).

Vision String Quartet

Jakob Encke, violon
Daniel Stoll, violon
Sander Stuart, alto
Leonard Disselhorst, violoncelle

Site internet

L’un des jeunes quatuors les plus prometteurs qui combine une belle maîtrise technique et un engagement absolu

Fondé en 2012, le quatuor à cordes Vision  a trouvé sa place parmi les meilleurs jeunes quatuors à cordes en très peu de temps. Polyvalents, ils passent sans difficulté du répertoire classique au jazz, au pop et au rock. Ils jouent également leurs propres compositions.
Le jeune quatuor a se produit au sein des plus célèbres salles de concert classiques telles que le Gewandhaus Leipzig, la Tonhalle Düsseldorf et le Konzerthaus Berlin, mais il est aussi programmé par des des festivals de musique renommés comme le Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, le Rheingau Music Festival, Le Festival de musique du Schleswig-Holstein et le Heidelberg Frühling. Ils coopèrent avec le ballet avec John Neumeier ou jouent pour des concerts  en formats spéciaux : par exemple des concerts dans une obscurité totale.
Les enregistrements en direct de leurs concerts sont régulièrement diffusés par NDR, SWR, Radio Bavaroise, WDR, Deutschlandradio Kultur, RBB et beaucoup plus. En avril 2015, le quatuor à cordes  Vision a été reçu le prix «SWR2 New Talent» ce qui lui a permis d’être invité par de très nombreux médias pour des concerts en direct ou des interviews.

Les quatre jeunes musiciens étudient à Berlin avec  le Quatuor Artemis, avec Günter Pichler, violoniste fondateur du Quatuor Alban Berg,  et  à l’École Supérieure de Musique Reina Sofía à Madrid.
Ils suivent également l’enseignement de Heime Müller, Eberhardt Feltz et Gerhard Schulz et des masterclasses avec les Jeunesses Musicales internationales, ProQuartet en France et à la Fondation Villa Musica Rheinland-Pfalz.
Ils ont également joué avec  Jörg Widmann, Eckart Runge du Quatuor Artemis, Haiou Zhang et Edicson Ruiz, et avec le Quatuor les Dissonances, avec qui ils ont interprété l’octuor à cordes de Felix Mendelssohn Bartholdy.
Parmi les grands moments de l’année 2016, ils ont joué  à la Philharmonie Luxembourg, au festival de Schwetzinger SWR,  et ont participé au festival Semaine Bach de Thüringer et au Festival de Lucerne.

En janvier 2016, le quatuor a remporté le premier prix et tous les prix spéciaux au Concours Felix Mendelssohn Bartholdy à Berlin. En juin 2016, il a également remporté le prestigieux prix Würth, qui a déjà été décerné au Quatuor Artemis, à Gustavo Dudamel et à Claudio Abbado.
En novembre 2016, un mois seulement après leur récompense avec le prix du public du Mecklenburg-Vorpommern Festival. le jeune quatuor a remporté le premier prix au Concours International de Génève, ainsi que tous les prix spéciaux.

Au cours de la saison à venir, de nombreux concerts sont prévus, y compris des représentations à l’Elbphilharmonie ainsi que la Laeiszhalle Hambourg, le Konzerthaus Berlin et l’Alte Oper Frankfurt, le Mozartfest Würzburg, le Rheingau Musikfestival, le Mecklenburg-Vorpommern Festival et des tournées de concerts en Amérique du Nord, en Asie et en Grèce. , Autriche, Suisse, France, Angleterre et Italie.
Leur premier CD sera enregistré à l’été 2017.

Quatuor Danel

Marc Danel, premier violon
Giles Millet,
second violon
Vlad Bogdanas,
alto
Yovan Markovitch,
violoncelle

Site internet

Écouter jouer les quatuors de Dimitri Chostakovitch par le Quatuor Danel c’est le don d’une grâce. Laure Estang

Passion, s’il est un mot qui réunit ces quatre jeunes musiciens, c’est bien celui-là. Passion des instruments d’époque tout d’abord, partagée au sein des meilleures formations : l’Orchestre des Champs-Élysées, Les Talens Lyriques ou le Cercle de l’Harmo-nie. Passion de la recherche ensuite, celle de magti-tions méconnues qu’ils défendent avec fougue. Passion du qua-tuor e idéal à l’expression de leur entente musicale.Le choix de Giuseppe Maria Cambini (1746-1825), vio-loniste et compositeur prà la vie romanesque, témoigne de l’envie du quatuor d’explorer les évolu-tions stylistiques des époques classiques et romantiques.Fondée en 2007, la formation est très vite appréciée tant pour son interprétation des œuvres reconnues de Haydn, Mozart, Beethoven ou Mendelssohn que pour sa redécouverte de com-positeurs français injustement oubliés tels Jadin, David ou Gouvy.En quelques saisons, le Quatuor Cambini-Paris s’est déjà pro-duit dans les salles et les festivals les plus renommés d’Eu-rope : le Centre de Musique Baroque de Versailles, le Festival d’Aix-en-Provence, le Palazzetto Bru Zane à Venise, le Concer-tgebouw de Bruges, le Palais de Marbre de Saint-Pétersbourg, l’Oratoire San Filippo Neri de Bologne, l’Opéra Comique, l’Auditorium du Louvre et la Maison de Radio-France à Paris, les Instituts Français de Vienne et de Budapest, le Festival de Pâques de Deauville, le Festival de Sablé-sur-Sarthe, le Festival d’Entrecasteaux, le Festival du Lubéron et le Festival de l’Épau.Leur rencontre et leur collaboration avec des artistes tels Alain Pla-nès, Alain Meunier, Christophe Coin ou Jérôme Pernoo ont éga-lement enrichi l’univers chambriste du Quatuor Cambini-Paris.Leur premier disque consacré à Devienne, Vachon, Cambini et Boccherini paraît en décembre 2007 chez MBF. La chaîne Arte les choisit alors pour illustrer une soirée consacrée aux 20 ans du Centre de Musique Baroque de Versailles (Deux siècles de musique à Versailles, paru en DVD en 201), ainsi qu’un docu-mentaire consacré à Grétry (Un musicien dans la tourmente). En 2010, leur disque dédié à Hyacinthe Jadin pour le label Timpani reçoit un Diapason d’or découverte.En janvier 2012, leur enregistrement en première mondiale de trois quatuors de Félicien David, chez Ambroisie-Naïve, est unanimement salué par la critique et récompensé par Télérama, les quatre étoiles de Classica, ainsi que le « coup de cœur » Carrefour de Lodéon et Concertclassic.Le Quatuor Cambini-Paris est en résidence à la Fonda-tion Singer-Polignac à Paris et reçoit le soutien de la fon-dation Swiss Life. Le Palazzetto Bru-Zane à Venise en-tretient également une relation privilégiée avec eux.

Quatuor Fine Arts

  • Nicolas Van Kuijk – premier violon
  • Sylvain Favre-Bulle – second violon
  • Grégoire Vecchioni – alto
  • François Robin – violoncelle

Site internet

Une perle rare. L'express
– The Guardian

Fondé en 2012 à Paris, le quatuor Van Kuijk est le pre-mier quatuor français à remporter, en mars 2015 le 1er prix du «Wigmore Hall String Quartet Competi-tion» ainsi que les prix spéciaux Haydn et Beethoven.Depuis octobre 2015, le quatuor est sélectionné pour participer au programme «BBC 3 New Generation Artists» jusqu’en 2017.Ces prestigieuses récompenses viennent s’ajouter au 1er prix et prix du public reçus au concours de Trondheim (Norvège) en 2013. Également lauréat HSBC 2014 de l’académie du festival d’Aix-en-Provence et du concours «Musiques d’Ensemble» or-ganisé par la FNAPEC, le quatuor a la chance d’être en ré-sidence à Proquartet (Paris) depuis 2014 et de suivre l’ensei-gnement des légendaires quatuors Berg, Hagen ou Artemis.Après avoir fait ses armes dans la classe du quatuor Ysaÿe, le quatuor Van Kuijk étudie jusqu’en 2015 à l’Escue-la Superior de Mùsica Reina Sadrid avec Gün-ter P’Ins-titut International de Musique de Chambre de Madrid.Le quatuor participe également à de nombreuses académies tel-les que l’académie internationale de Montréal à l’université Mc-Gill (MISQA) avec Michael Tree (Quatuor Guarneri) et André Roy, la 58ème académie internationale de Weikersheim avec Heime Müller (ex-membre du Quatuor Artemis) et le quatuor Vogler ou encore les académies d’Aix-en-Provence et du festival Verbier.Déjà présent sur les grandes scènes internationales, le quatuor Van Kuijk joue à la salle Gaveau aux côtés d’Angelika Kirchs-chlager, au Wigmore Hall de Londres, aux festivals d’Heidelberg, Verbier, Aix-en Provence, Stavanger, «Tivoli Concert Series» au Danemark et au Lockenhaus Chamber Music Festival en Autriche.

Mécénat Musical Société Générale est le mécénat principal du quatuor Van Kuijk.

Julian Boutin

Julian Boutin suit l’enseignement de Tibor VARGA à l’Académie des Archets de Sion, en Suisse, jusqu’à son entrée au CNSM de Lyon où il obtient ses prix de violon et d’alto. Il fonde, avec Noémi BOUTIN, violoncelliste et Florestan BOUTIN, pianiste, le « Trio Boutin » (Roque d’Anthéron, Orangerie de Sceaux, Flâneries de Reims, Prix Maurice Ravel, émissions sur France Musique…). Altiste émérite, Julian BOUTIN joue aux côtés de grands musiciens tels Jean-Jacques KANTOROW, Bruno PASQUIER, Noël LEE, Roland PIDOUX… Sa passion pour la musique de chambre et ses nombreuses rencontres artistiques lui ouvrent le chemin de la musique contemporaine et de la création (Festival Octobre en Normandie, Abbaye de Royaumont, GRAME, IRCAM, E.O.C., Ensemble Cairn, etc.). Il crée en 2002 avec Anne BITRAN (Compagnie Les Rémouleurs) une Histoire du Soldat (150 représentations), puis en 2004 l’étonnant Lubie, qui réalise depuis une carrière internationale. En 2000, Julian BOUTIN, crée le Festival « Les Nuits d’Eté » en Savoie, dont il est depuis le Directeur Artistique.

Luc Dedreuil

Luc Dedreuil a suivi l’enseignement du CNR puis du CNSMD de Lyon ( avec Patrick GABARD et Yvan CHIFFOLEAU), a obtenu son DNESM en 1998 et a achevé son 3e cycle de perfectionnement instrumental en 2000. Il est attiré très tôt par la musique contemporaine, voyant en elle l’occasion de recevoir de l’enseignement de compositeurs vivants (il a travaillé avec BOULEZ, AMY, MURAIL, BERIO, FLORENTZ, ESCAICH, Ton-That TIET…), et de faire vivre ce qui sera le « répertoire » de demain… C’est après avoir suivi « l’Atelier du XXe » pendant ses études au CNSM de Lyon, qu’il rejoint l’ensemble « les Temps Modernes » avec lequel il reçoit le Grand Prix du disque « Charles Cros » pour l’enregistrement d’œuvres de Tristan MURAIL paru chez Universal-Music.Luc DEDREUIL a récolté à ce jour de nombreuses distinctions majeures, avec le trio « Novalis », dont le 2e prix du concours international de musique de chambre de Trieste, le 2e prix du concours international de musique de chambre de Lyon ; il est aussi lauréat du concours international de Florence.Il est titulaire du Certificat d’Aptitude et du Diplôme d’État de professeur de violoncelle.